COMMENT CHOISIR SON SKATEBOARD

Avant de se pencher sur cette question, nous allons te faire un petit topo sur l’histoire du skateboard !

Le skateboard, ça vient d'où ?

C’est dans les années 1950 que les premières planches à roulettes apparaissent. Ce sont les surfeurs qui, frustrés de ne pas pouvoir prendre les vagues les jours où la météo n’était pas favorable, développent les premiers skateboards. Ces « surfeurs de l’asphalte » sont originaires de Californie ou d’Hawaï. Les planches de l’époque ressemblaient à des petits surfs sur roulettes.

Dans les années 1960, les premières boards équipées de trucks de roller, sont vendues par le magasin « Val Surf ». Les premiers contests voient également le jour à Hermosa Beach en 1963. Les disciplines sont alors centrées autour du slalom et du freestyle. En parallèle, des équipes de riders se montent et commencent à être sponsorisées. C’est aussi dans les années 1960 que des marques de vêtements spécifiques pour les skateurs voient le jour.

Les innovations technologiques, comme les roues en uréthanes, se développent dans les années 1970 ce qui permet aux riders de passer encore plus de tricks (figures) et en 1976, le premier skatepark est construit aux Etats-Unis. Le skate board est de plus en plus populaire en Amérique et en Europe. En 1978, Alan Gelfand invente le trick le plus populaire du skate, le « ollie » (d’ailleurs, si tu veux en savoir plus sur ce trick, n’hésite pas à aller voir notre article « Comment faire un ollie »).

L’âge d’or du skate board est dans les années 1980, où la discipline a désormais autant d’importance que le BMX ou le roller. Les riders pro peuvent maintenant vivre de leur sport, au même titre qu’un basketteur ou un footballeur. Dans les années 1990, le skate board est pratiqué dans toutes les régions du monde et rassemble de plus en plus d’adeptes.

Quelle planche pour ta pratique ?

Maintenant que tu en sais un peu plus sur l’histoire du skate, nous allons rentrer dans le vif du sujet et te donner quelques tips pour choisir ta planche.

Tout d’abord, il faut que tu détermines quelle pratique tu souhaites faire. En général, lorsque l’on débute on préfère choisir une planche dite polyvalente, qui permet de faire un peu de tout sans avoir un niveau incroyable. Ensuite on s’oriente vers la balade, le street ou le skate park. Il sera alors temps de choisir ta deuxième board car lorsque tu prendras du niveau, tu te rendras compte que ta planche de « débutant » ne sera plus suffisante. Ou du moins, tu te lasseras vite.

Pour choisir ton skate, il faut déjà choisir la taille du deck (la planche), en largeur. A savoir, une board étroite est comprise entre 7.5 et 7.785 pouces (1 pouce équivaut à environ 2.54 cm). Les planches intermédiaires font 8 à 8.5 pouces et une planche large fait au moins 8.5 pouces. A noter que plus la planche est large, plus la pratique du skate board sera « simple » et confortable. En effet, la largeur joue sur la stabilité. A contrario, plus le deck est étroit, plus il sera maniable et te permettra de passer un max de tricks. Attention toutefois, si tu as de grands pieds, tu risques de ne pas être très à l’aise sur une planche étroite. Lors de ton achat il faudra y penser.

Pour un premier skateboard, dit polyvalent, nous te recommandons donc de choisir une largeur adaptée à ta pointure. Si tu veux faire du street, une planche étroite sera plus adaptée tandis qu’il te faudra une planche plus large pour faire du skatepark. Quand tu passeras du niveau débutant à celui d’intermédiaire, tu verras que ces règles ne s’appliquent pas forcément. En effet, chaque rider a, avec le temps, ses préférences.

Parlons des trucks : il existe plusieurs réglages même si là encore, quand tu auras un peu d’expérience, tu ne suivras pas forcément nos conseils. Mais en tous cas, pour débuter nous te conseillons de monter tes trucks en low (bas) ou en mid (médium) si tu veux une board polyvalente ou pour faire du street. Si tu préfères faire du skatepark, là on te recommande de monter tes trucks en mid ou en high (haut). Le réglage des trucks détermine aussi la taille de tes roues. Pour du low il faut choisir des roues petites tandis qu’un truck mid ou high accepte des roues plus grandes.

Parlons des roues justement. Comme pour les autres disciplines à roulettes (roller ou trottinette), il y a plusieurs diamètres qui existent. La dureté des roues, notées en shore A, est également à prendre en considération. Petit rappel :  plus le nombre est bas plus les roues sont molles et plus le nombre est haut, plus elles seront dures.

Si tu as choisi un skate polyvalent, prends des roues de tailles moyennes (52 à 56mm) avec une dureté d’au moins 97A. D’ailleurs, ce diamètre de roue est celui majoritairement utilisé chez les skateurs. Pour du street il vaut mieux partir sur des roues petites, de 50 à 52mm avec une dureté supérieure à 99A. Enfin, pour du skatepark, des roues de 50 à 56mm feront le taff, pour une dureté là aussi d’au moins 98-99A. On réserve les roues molles aux cruisers et aux longboards.

Une dernière chose à prendre en compte : le grip. Le grip c’est ce bout de « papier de verre » qui est collé sur ta planche. Il permet une bonne adhérence lorsque tu es sur ta board. Il en existe de toutes sortes, des classiques noirs aux colorés, en passant par ceux à motifs, il y en a pour tous les goûts. Souvent on le choisi pour son style mais si tu veux faire du street ou du skatepark, il vaut mieux qu’il soit à gros grains et rugueux.

simonet-avares-skate-edouard-bancourt
© Simonet Avares

Maintenant tu as toutes les cartes en main pour te lancer dans cette belle aventure et choisir ton premier skate. Si jamais tu hésites, sache que le plus important c’est quand même de te faire plaisir, donc si un design te plait plus qu’un autre, fonce ! Tu seras encore plus fier de sortir ta belle planche. Et comme on te le disait, toutes ces informations sont à titre indicatif. Avec le temps et la pratique, tu auras sûrement des préférences qui ne suivront pas ces recommandations. Alors test et amuse toi ! Et surtout, n’oublie pas de mettre un minimum de protections !