SWEETS MOB : KENDAMA x SKATE x BMX EUROPE TOUR

Cette semaine l’équipe de Nomadeshop était invitée à l’évènement Sweet Mob, une compétition de Kendama organisée par les riders Pj Martini Duchatelle et Reed Stark. Ils étaient accompagnés par leurs amis également riders Hobie Doan, David Gravette, Billy Perry et Broc Raiford. Avant de te présenter ces riders, nous allons parler Kendama.

Le Kendama c’est quoi ?

Originaire du Japon, le Kendama est un jeu en bois qui ressemble beaucoup au bilboquet français. Il est composé de plusieurs parties ; le ken (marteau en français, le manche), le tama (la boule percée), le sarado (les coupelles) et le spike (la tige sur laquelle s’imbrique le tama). Le ken et le tama sont reliés par une ficelle. Dans sa version la plus simple, le jeu consiste à réussir à mettre la boule sur le manche, comme avec un bilboquet classique. Il existe cependant beaucoup de tricks possibles à faire avec un Kendama. 

Ce jeu d’adresse a connu un succès fou dans les années 2000 et est de plus en plus populaire, surtout auprès des pratiquants de sports de glisse, toute catégorie confondue. En plus d’être divertissant, cet objet permet de développer des skills pour rider ! En effet, il améliore la coordination main-œil et les réflexes. Il permet même de développer la proprioception, ce qui est un avantage non négligeable lorsque l’on pratique un sport de glisse.

Des centaines, voire des milliers de figures existent donc ce n’est pas un jeu dont on se lasse vite. Il est même très addictif alors attention, si tu commences, tu risques d’être rapidement mordu !

Les compétitions de Kendama

Il y a plusieurs évènements organisés chaque année dans le monde, autour du Kendama, notamment une coupe du monde, la KWC (Kendama World Cup) qui est très suivie. Les joueurs doivent enchainer le plus de tricks possibles, tout ça devant un jury qui note leurs prestations. La dernière a eu lieu cet été à Hatsukaichi au Japon. Sur le podium, trois japonais se sont partagé la vedette ; Yasu et Takuya, deuxièmes ex aequo et Yutaro Fukushima le grand gagnant.

Cette discipline est aussi présentée en « freestyle » lors de Championnats du monde appelés Catch & Flow. Ce contest a eu lieu la dernière fois en 2020 et n’a pour l’instant pas été reconduit. Là les adeptes présentent des tricks innovant et/ou inédits, toujours devant un jury. Le dernier gagnant de ce championnat est le japonais Takuya, oui oui le deuxième du la coupe du monde. A noter que ce dernier avait remporté la KWC en 2020.

Sweet Mob Europe Tour

Le 25 août dernier, a eu lieu le Sweet Mob Europe Tour, un contest de la marque Sweets Kendamas rassemblant plusieurs riders, curieux et pratiquants. Cet évènement a eu lieu sur la place de la République à Paris. Juste après on vous raconte notre rencontre avec les riders qui ont organisés ce Jam.

Billy PERRY – New-York

Instagram/@billyperry631

Depuis combien de temps tu rides ?

« Depuis environ 22 ou 23 ans. J’ai commencé à 3 ans en piquant le vélo de ma sœur qui était bien mieux que le mien. Je faisais des sauts. »

Est-ce que tu fais du Kendama ?

« Oui mais j’en fais pas très bien (rires), je sais faire qu’un seul trick. »

Il nous montre et finalement il se débrouille plutôt pas mal.

Selon toi, est-ce que la pratique du Kendama est importante pour un rider ? Ça aide pour la stabilité ou la concentration ?

« Oui c’est important pour ces raisons, je vois tous mes potes en faire. Moi j’en fais pas plus que ça mais oui je pense que la pratique du Kendama est importante pour devenir un meilleur rider. »

Et toi quand tu en fais, c’est comme ça pour chiller ou justement c’est dans le but de devenir un meilleur rider ?

« J’en fais juste comme ça, quand je vois mes potes, je leurs demande si je peux essayer. Je connais juste quelques tricks. Lui par exemple (montrant David Gravette) il est très fort mais c’est parce qu’il en fait tout le temps. »

Pour les débutants, tu conseilles de commencer par quoi en BMX ?

« Le premier trick en BMX que je recommande c’est le Bunny Hop. Il y a aussi le Wheelie et pour progresser, le 180 et même le 360. Après le secret c’est qu’il faut baisser beaucoup, ne rien lâcher. »

Et quel est ton trick favori ?

« Je dirais les Barspin, oui sans hésiter. On est beaucoup à aimer les Barspin d’ailleurs. Tous les jours je fais des Barspin. »

Hobie DOAN – Origon

Instagram/@hobiedoan

« It’s my first time in Paris ! » (Grand sourire)

Depuis combien de temps tu rides ? Tu as commencé par quoi ?

« J’ai commencé à la campagne donc au début je roulais sur la route, rien d’exceptionnel quoi… »

Est-ce que tu pratiques le Kendama ?

« Oui ! Et j’ai d’ailleurs mon Kendama Signature ! « (il nous le montre son Kendama, fier et nous fait ensuite une petite démo),

La pratique du Kendama est-elle importante quand on fait du BMX ?

« Très importante. La pratique du Kendama permet d’être un peu plus concentré, le Kendama c’est comme le BMX, il faut être passionné. Il permet de mieux contrôler les mouvements de son corps. Je pense qu’en fait, tout le monde devrait se mettre au Kendama. En plus faire du Kendama ou faire du BMX, ça apporte un peu les mêmes effets, la même énergie ! Dans les deux cas il faut travailler dur pour arriver à faire des tricks cool. Le Kendama ça ne t’apporte pas que des bienfaits physiques, c’est bon pour le mental aussi. »

Pour débuter en BMX, tu conseilles quels tricks ?

« Je ne recommanderais pas spécialement de tricks. Je dirais plutôt qu’en BMX l’important c’est de s’amuser et de dépasser ses limites. »

Quels sont tes tricks préférés en BMX ?

« S’amuser ! (Rires) je plaisante. Ce que je préfère en BMX c’est prendre un peu de risque, quand j’ai peur ce sont les meilleurs moments. »

David GRAVETTE – Origon

Instagram/@davidgravette

Ça fait combien de temps que tu rides ? En BMX, en Skateboard ?

« Je fais du skateboard depuis à peu près 23 ans et le BMX… depuis trois ou quatre ans. »

Tu as commencé comment ?

« J’ai eu une planche de skate pour mes 10 ans, je l’adorais. Je roulais avec tout le temps dans les rues de ma ville. J’allais doucement au début puis après avec mes amis on a commencé à faire quelques tricks. C’est incroyable. »

Est-ce que tu pratiques le Kendama ?

« Oui je fais quelques trucs… » (il nous montre ses talents, même s’il ne réussit pas tout, il en rigole)

Est-ce que le Kendama a des effets sur ta façon de rider ?

« Oui, parce qu’avant je me faisais mal souvent en skate. Au moins avec le Kendama, on se fait moins mal (rires), puis ça me permet de me poser un peu. »

Tu fais du Kendama juste comme ça du coup, pour chiller ?

« Oui j’aime bien en faire pendant mon temps libre. Quand je chill au bord de la rivière par exemple, y’a plein de poissons, et moi je suis là avec mon Kendama (cf son Kendama signature, estampillé de petits poissons). Des fois je vais courir puis je me pose avec mon Kendama. »

Tu conseillerais de commencer par quoi lorsque l’on débute en Skateboard ?

« Le ollie est un super trick pour débuter mais c’est difficile. Parfois tu peux avoir besoin de savoir faire ce trick pour en faire d’autres mais parfois non. Apprendre à rouler, en avant et en arrière c’est déjà pas mal quand on commence. Quand tu tournes, comprendre comment placer ton corps est important aussi. Rien que slapper le tail est un bon début ! Après, tu peux faire plein de ollies sur place, tu répètes ce trick et plus tu feras plus tu maitriseras. » (nous avons eu le droit à une petite démo en plus !)

Quel est ton trick préféré ?

« Le 360 je crois. »

Broc RAIFORD – Louisiane

Instagram/@brocraiford

« Mon nom est Broc Raiford je suis rider pro BMX. Je viens de la Nouvelle Orléans, en Louisiane mais maintenant je vis à Long Beach en Californie. »

Depuis combien de temps tu fais du BMX ?

« Ça fait à peu près 19 ans, en fait j’ai commencé quand j’avais 10 ans. »

Est-ce que tu pratiques le Kendama ?

« Je peux ! Je ne suis pas sûr de faire des trucs de fous mais bon, je vais essayer. Vous êtes prêts ? » (il réussit son premier trick mais rate le deuxième) « Attends attends, je recommence. » (il retente avec succès) « Yes ! »

Est-ce que la pratique du Kendama a des effets positifs quand on ride ?

« Ah oui, définitivement oui ! Ça permet d’être plus focus sur ce que tu fais. Quand tu fais du Kendama tu es plus concentré quand tu roules. »

Du coup tu pratiques le Kendama souvent ou juste comme ça pour chiller ?

« Je fais ça quand j’ai du temps à tuer, en voyage par exemple, à l’aéroport, c’est pratique, ça occupe. »

Tu conseilles quoi à un rider débutant ?

« Pour commencer je conseillerais de faire le bunny hop, c’est un bon début pour pouvoir ensuite aborder des choses plus compliquées, comme le saut. Puis ce trick est vraiment cool et permet de devenir une machine. »

Quel est ton trick préféré ?

« Euuuh j’ai un to, je dirai le switch barspin etle nose magnol. »

Merci à toi !

Reed STARK – Minneapolis / Minnesota

Instagram/@yousecarediff

Depuis quand tu fais du BMX ?

« Hum je dirais à peu près 19 ans, peut-être même un peu plus. »

Est-ce tu pratiques le Kendama ?

« Oui j’en fais ! Je peux te montrer si tu veux, j’ai mon Kendama signature, là-bas dans mon sac ! » (On le suit jusqu’à son sac, duquel il sort fièrement son Kendama signature. Il nous fait ensuite une petite démo, il est assez fort).

Pourquoi vous avez organisé un évènement autour du Kendama ?

« Pour moi le Kendama va avec le ride, tous les riders ou presque, pratiquent le Kendama. Ou en tous cas, ils connaissent, ont essayé ou ont un pote qui en fait. Puis tu peux en faire quand tu veux, où tu veux ! Cet évènement permet aussi de rassembler des riders, d’être tous ensemble. ».

Pourquoi Paris ?

« Parce que la marque Sweets, et surtout PJ (ndlr : rider) ont beaucoup d’amis français. Puis c’est un plaisir d’être ici. »

Est-ce que le Kendama t’aide quand tu rides ?

« Pratiquer le Kendama me permet de me poser, d’être plus concentré. Quand tu veux réussir un trick en Kendama, tu prends le temps te poser ton cerveau, d’analyser le mouvement qu’il faut faire. Eh bien en BMX c’est pareil. Puis en Kendama tu apprends aussi la persévérance et ça c’est très utile quand tu rides ! »

Qu’est-ce que tu recommandes pour débuter en BMX ?

« Pour commencer je pense que le bunny hop sur du plat (il nous montre ce trick, qui consiste à sauter sur place) ensuite tu peux commencer à t’entrainer à faire des sauts. C’est bien ça pour commencer. »

Et en Kendama ?

« Sans hésitation le Space Walk ! Si tu arrives à faire ça c’est super bien ! Le swing spike aussi.»

C’est quoi ton trick favori en Kendama ?

« Mon trick préféré c’est sûrement le Stunt Plane. Oui oui c’est celui-là. »

Et en BMX ?

« Je dirais que c’est le switch, oui oui sans hésitation c’est le switch ! »

PJ Martini Duchatelle – Paris

Instagram/@pj_martini_reno

Quel est ton parcours ? Depuis quand tu rides ?

« J’ai commencé le skate y’a 15 ans, puis après j’ai fait du BMX. Du coup ça fait à peu près 12 ans que je ride. Aujourd’hui je travaille pour un shop à Paris, pour une marque de BMX surtout. »

Est-ce que tu fais du Kendama ?

« Ouais je fais beaucoup de Kendama, d’ailleurs je travaille pour une marque qui s’appelle Sweets Kendama, en France, et du coup maintenant, je suis à fond dans le Kendama. »

Ça fait combien de temps ?

« Alors en fait c’est Reed Stark, que vous avez vu tout à l’heure, qui m’a fait découvrir. Je m’étais blessé au genou en 2017. Ils sont venus à Paris faire des Jam (rassemblement) et Reed m’a filé un Kendama, mon premier, et j’ai kiffé. J’en ai fait pendant un an et j’ai continué même après avoir repris le BMX. »

Et pour le BMX, ça t’apporte quelque chose la pratique du Kendama ?

« Le Kendama ça permet de faire des pauses, c’est important, ça évite de se blesser quand on ride trop. Tu vois quand je me suis blessée, je faisais pas mal de Kendama. Du coup on se dit « ok là je vais pas rider, je suis fatigué, je vais faire du Kendama à la place » puis le Kendama ça réveille l’esprit, les reflexes visuels… C’est bien pour s’échauffer le cerveau avant d’aller rider. »

 Pour un débutant tu recommandes quel trick pour débuter, en Kendama ? et en BMX ?

« Alors déjà en Kendama, pour un débutant faut commencer par faire les coupelles, les 3 coupelles, la Big cup, la Base cup et la Small cup. Ensuite tu peux essayer de faire un Spike. Ça se sont les tricks de base.

En BMX, faut savoir sauter, peut-être faire un 180 aussi. Faire tourner le guidon en magnol aussi, c’est bien pour commencer aussi. »

Quel est ton trick préféré en BMX ?

« Alors là je dirai les barspin, ouais les barspin. »

Si vous avez envie d’en savoir plus sur ces riders, n’hésitez pas à aller visiter leurs pages Instagram !