Comment choisir ses roues de roller « in line » ?

Platine 3 ou 4 roues

Avant de parler roues, nous devons d’abord parler platines. Le type de platines le plus répandu est la platine à 4 roues. Plus polyvalent, le roller 4 roues est plus facile à appréhender. En effet, il est plus maniable avec ses petites roues, allant d’un diamètre de 70 à 90mm et permet des changements de directions plus brefs. La platine 4 roues est également plus confortable et plus stable car plus longue que sa sœur, la platine à 3 roues. On utilise ce type de platine pour le roller fitness, le street, le freestyle ou encore le skatepark.

Si ton truc c’est la vitesse, tu dois sûrement préférer les platines à 3 roues. Sur celles-ci, tu peux y monter des roues plus grandes, de 90 à 125mm, qui permettent de se déplacer plus vite. En revanche, la platine 3 roues demande d’avoir un niveau confirmé car elle est moins maniable. Le roller 3 roues est idéal pour se déplacer en milieu urbain, il permet de faire de longues distances en se fatigant moins rapidement.

L’anatomie d’une roue de roller

Il existe plusieurs types de roues. Certaines sont faites pour la piste ou la route, tandis que d’autres seront plus adaptées pour patiner en intérieur. D’autres encore, sont plus spécifiquement utilisées pour le milieu urbain. Quoi qu’il en soit, les roues de roller sont presque toutes construites de la même façon.

Une roue est composée la plupart du temps d’un noyau central (parfois appelé moyeu) et d’un sur-noyau sur lequel se trouve l’interlock, pièce permettant de jointer le noyau à la gomme. C’est à l’intérieur de ce noyau que l’on insère les roulements. Selon la pratique, le noyau peut être « à bâtons », vide ou plein. Il peut être en nylon, en aluminium ou même en fibre de verre.

La gomme est le plus souvent en polyuréthane (PU), mais peut aussi être en PVC. Dans ce cas on parle de produit bas de gamme. En effet, le PU, par sa composition beaucoup plus tendre que le PVC, absorbe mieux les vibrations, a une meilleure accroche et une durée de vie plus longue.

Le profil de la roue

Il y a 3 profils de roues :

  • Les roues elliptiques sont utilisées pour les déplacements urbains, la randonnée ou la vitesse. Elles peuvent aussi convenir pour la descente.
  • Les roues plates (ou carrées), plus stables, sont adaptées pour la pratique street, le skatepark ou le roller agressif.
  • Les roues arrondies sont les plus maniables. Elles sont spécifiquement réservées au hockey, au slalom ou à l’artistique.

Le diamètre de la roue

Le diamètre d’une roue peut aller du 45mm (antirockers) à 125mm (patins de vitesse).

Plus la roue est petite, plus elle est polyvalente. Elle est la plupart du temps utilisée pour le roller freestyle, le fitness, la balade et le skatepark. Plus maniable, la petite roue est aussi plus stable car plus proche du sol. En revanche, malgré sa réactivité, la petite roue demande plus d’efforts pour aller vite.

Les grandes roues sont essentiellement montées sur des patins de vitesse. Leur diamètre permet au patineur de moins se fatiguer sur les grandes distances. La grande roue est plus difficile à appréhender, c’est-à-dire qu’elle demande une anticipation pour freiner ou tourner.

Le 80mm, diamètre intermédiaire, permet d’allier confort, maniabilité et vitesse. On le retrouve souvent sur les patins freeskate.

La dureté des roues

La dureté de la gomme de ta roue est notée en shore A, allant de 74A à 102A. Plus le nombre est petit, plus la roue sera tendre. Au contraire, plus la valeur est grande, plus la roue sera dure.

Les roues dites molles, de 74A à 82A, sont parfaites pour l’intérieur en roller « in line ». La gomme se déforme au contact du sol et absorbe les vibrations dues aux imperfections du sol. Ainsi, elles adhèrent plus au sol et sont plus confortables. En revanche, les roues tendres ne permettent pas d’aller aussi vite que des roues plus dures et s’usent beaucoup plus rapidement. Les roues tendres sont parfaites pour la balade, le fitness ou le hockey.

Les roues dures, de 85A à 101A, sont plus utilisées en extérieur. Elles équipent souvent les rollers de vitesse, les freeskate ou encore les patins de street hockey. Une roue dure a l’avantage d’être plus résistante, elle est donc plus adaptée pour la course.

Il y a cependant une exception ; le freestyle. Le patin freestyle est la plupart du temps monté avec deux roues tendres sur l’extérieur de la platine, tandis les antirockers, les petites roues du milieu de part et d’autre du h-block, sont très dures pour faciliter le slide.

Quel que soit ta pratique, tu trouveras tout ce qu’il te faut chez Nomadeshop. Nous avons pas loin de 200 références de roues à te proposer ! Et si tu as encore des doutes, nos vendeurs roller seront là pour te conseiller au mieux.