Ridez libre : les règles à respecter pour vous et les autres

Comme il existe une multitude de pratiques, nous allons, ici, nous concentrer sur le Skate, le BMX, le Roller et la trottinette. Ces sports se pratiquent dans différents lieux adaptés. Dans l’ADN des sports de glisse urbaine, la liberté est l’un des facteurs les plus importants. Malgré ce besoin de grande liberté, il y a des règles à respecter ! Cela permet à tout le monde de pratiquer son sport en toute sécurité, notamment dans les lieux dédiés.

Les différents lieux pour rider

Skatepark

En France, les skateparks proposent généralement une chape de béton ou de goudron surplombée de modules, souvent en taule. Il s’agit de rampes ou formes de différentes tailles  qui permettent de prendre son élan ou de faire des figures. Le skatepark peut aussi être en béton ciré avec des modules directement intégrés dans le béton. Cette configuration coûte plus cher, mais elle est bien plus résistante et bien plus agréable pour le rider. Il existe aussi des Skateparks en bois. Les riders apprécient ce revêtement qui permet un bon amorti et une bonne vitesse de glisse. Ces skateparks sont en intérieur et l’accès est la plupart du temps payant.

lieux-pour-rider-skateparks

Bowl

Leur zone et leur pratique sont différentes de celles des skateparks avec des modules classiques. Il faut savoir que le skate, ainsi que le Bowl, sont nés le long des côtes californiennes, à la fin des années 50, quand les surfeurs ont voulu retrouver la sensation du surf alors qu’il n’y avait pas de houle. A cette même période, les propriétaires de piscine en Californie ont été obligés de les vider pour aider à l’irrigation des plantations suite à une grande période de sécheresse. Les surfeurs ont donc imaginé une planche sur des roues et ont essayé de rouler dans ces fameuses piscines vides. Les bowls et le skate sont alors nés ! Depuis, la création des bowls artificiels, c’est devenu une discipline à part entière. On peut retrouver certains bowls sur lesquels il y a des margelles afin de retrouver la sensation des premiers skateurs dans les piscines.

lieux-pour-rider-bowls

Dirt

Le dirt est une discipline à part, il est plutôt destiné au BMX. Un terrain de Dirt est constitué de différents modules, shaper, en terre tassée. Il s’agit d’un enchaînement de différents modules, constitués d’une eject pour prendre de la hauteur et d’une recep qui permet l’atterrissage du rider. L’équivalent pour les autres disciplines est en béton ou goudron et s’appelle un PumpTrack. En France nous possédons le deuxième plus grand PumpTrack d’Europe, il se trouve à Montévrain dans la région Parisienne vers Disneyland (plutôt cool, non ?!) !

lieux-pour-rider-dirt

Les règles pour rider

Dans un Skatepark (Skatepark/Bowl/Terrain de Dirt), il y a différentes règles à respecter pour la sécurité de tous et pour que chaque rider se sente libre de pratiquer en fonction de son niveau.

Le savoir-être

La première règle peut sembler banale, mais reste très importante ! Quand on arrive dans un Skatepark, un Bowl ou un terrain de Dirt, il faut dire « Bonjour ». C’est un acte qui peut sembler logique, mais tout le monde ne le respecte pas. Un simple geste de la tête suffit, cela permet de s’intégrer à l’ambiance et à la communauté. 

Quand vous quittez le Skatepark / Bowl / Terrain de Dirt, n’oubliez pas de saluer vos camarades et de laisser un endroit propre.

Enfin l’état d’esprit est aussi une notion très importante. Pour tout rider qui souhaite progresser, la persévérance est une des clés du succès. Il faut essayer encore et encore… Les multiples échecs peuvent malmener la patience de certains riders. Il est donc important de garder son sang froid et de s’aérer l’esprit en effectuant des exercices de respiration par exemple, en allant boire de l’eau ou tout simplement, en allant demander conseil aux autres pratiquants. Il serait dommage de casser son matériel et de se blesser suite à une réaction inappropriée.

Le monde des riders est une grande famille, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide ou des conseils à un autre rider pour adopter la bonne attitude, pour se perfectionner…

L’espace de ride

Cette règle est très importante pour votre propre sécurité, ainsi que pour celle des autres riders. Quand vous traversez entre deux modules, il faut bien regarder de droite à gauche, comme lorsqu’on traverse une rue. Des riders peuvent être en plein trick ou bien peuvent être en train de s’élancer. Le contact devient inévitable lorsque le rider est lancé, car il a peu de chance de s’arrêter.

Également, quand vous vous apprêtez à rider sur un module, annoncez votre départ afin d’éviter les incompréhensions et risquer de partir à deux sur le même module. Il est important de bien attendre son tour pour éviter de monopoliser un module, au risque de frustrer les autres riders et de déclencher des réactions inappropriées.

Il faut aussi choisir un lieu adapté à sa pratique et à son niveau. Allez dans une zone dégagée, et non entre deux rampes pour faire du flat par exemple, car cela peut vite créer des accidents et de la frustration chez les autres riders. N’oubliez pas les autres pratiquants quand vous faites un OUT (SKATE, HORSE,…) C’est-à-dire, positionnez-vous dans un lieu où vous ne dérangez pas ceux qui s’entraînent sur les modules. Du moins, ne monopolisez pas toute une partie du skatepark. 

Pour les parents !!!!

Ces lieux ne sont pas des aires de jeux destinés aux enfants. Il s’agit de lieux où les pratiquants, de tout âge et de tout niveau, font des tricks maîtrisés ou non. Des erreurs peuvent arriver. Des planches de Skate, des BMX, des trottinettes peuvent voler et atterrir n’importe où. Il est donc du devoir des parents d’équiper son enfant avec un matériel adapté à son âge, à sa pratique et à son niveau, et lui faire porter des protections. Les règles doivent être connues par les adultes pour qu’ils puissent les expliquer à leurs enfants pour éviter d’éventuels accidents. Les plus jeunes ne se rendant pas toujours compte du danger, les parents doivent rester vigilants et les surveiller à chaque instant pour leur rappeler les règles pour éviter au maximum les accidents.

En street

En street, en plus des règles précédemment citées pour les skateparks, il est important de faire attention aux non riders, les usagers des routes et des trottoirs, pour éviter d’éventuels accidents. Il faut également penser aux habitants du coin. Ne restez pas toute la nuit au même spot si cela fait beaucoup de bruit, pour ne pas gêner la population avoisinante.

lieux-pour-rider-street

Les principales règles à retenir

  • Saluez les riders à votre arrivée en skatepark
  • Ne passez pas d’un module à l’autre sans regarder autour de vous
  • Avertissez les autres lorsque vous vous apprêtez à utiliser un module
  • Ne monopolisez pas un module et attendez votre tour
  • Pratiquez le flat dans un endroit dégagé, à l’écart des modules
  • En street, pensez aux autres usagers, les non riders
  • Une fois votre session terminée, laissez le lieu propre
  • Portez des protections adaptées à votre pratique et à votre niveau
  • Adoptez une attitude respectueuse des autres et du matériel 

Ces règles sont là pour garantir la sécurité de tous, et pour que la pratique de ces sports se fasse dans de bonnes conditions et dans la bonne humeur. Il est également important de disposer d’un bon équipement pour kiffer au maximum. Chez Nomadeshop, nous vous proposons la crème de la crème en matériel de glisse urbaine : les trottinettes freestyle, tous types de rollers et de boards, BMX ! Alors n’hésitez plus !

Bonne session de ride !