Comment choisir un système de compression trottinette freestyle

Vous essayez de choisir un système de compression pour votre trott’ freestyle et vous êtes un peu perdu ?  Pas de panique ! Kilian vous présentera les différents systèmes de compression qu’on peut trouver dans la trottinette freestyle.

ICS

Pour un montage ICS (Integrated Compression Système) ou le système de compression interne, il est nécessaire de différencier deux types de diamètre interne des guidons trottinette freestyle. On a le diamètre intérieur standard (diamètre extérieur variant entre 31.8 mm pour l’acier et le titane et 34.9 mm pour l’aluminium) et diamètre intérieur oversize (diamètre extérieur de 34.9 mm pour l’acier et le titane, n’existe pas pour l’aluminium). Le système ICS ne fonctionne que pour les guidons de diamètre standard.

Le ICS, le système de compression interne est une vis qui passe par-dessous la fourche en son centre et se serre dans une étoile de compression présente dans le guidon.  Cela permet de compresser le jeu de direction correctement et de ne pas avoir de jeu dans la potence.

IHC

Le IHC (Internal Hidden Compression) ou le système de compression interne invisible est un système directement intégré en-dessus de la fourche.

Dans le cas d’un montage IHC, on a un diamètre de fourche plus petit qui permet d’avoir un système de compression compatible avec les barres de diamètre standard.

Le diamètre d’une fourche IHC est plus petit que le diamètre d’une fourche normale. Quand on met un système de compression au-dessus d’une fourche IHC, on obtient exactement le même diamètre que celui d’une fourche normale afin de pouvoir mettre une barre de diamètre standard.

Avec un système IHC on en a déjà une cage qui est intégrée et faite spécialement pour une fourche de petit diamètre. Donc lors de l’installation, il faut veiller à bien enlever les parties du SCS adaptées aux fourches standards (plus larges que les fourches IHC). Une fois que c’est bien vissé, la fourche est compressée autour du jeu de direction par-dessus et non pas par-dessous comme pour un ICS. Sur ce type de système de compression on peut mettre les barres de diamètre standard. En revanche, si on prend les guidons de diamètre oversize, il y aura du jeu dans la potence, d’où l’importance de bien connaître la largeur de sa barre.

HIC

Le HIC et un système semblable au IHC mais pour les fourches standards et donc pour les guidons en diamètre oversize. En effet, les fourches standards sont adaptées aux guidons standard, mais dans le cas du HIC, on ajoute une épaisseur à la fourche qui passe alors en diamètre oversize. Si on prend une barre de diamètre standard, ça ne rentrera pas. Les barres de diamètre standard ne sont adaptées qu’au ICS et au IHC. 

Un HIC avec une barre oversize est adaptable avec n’importe quel type de fourche standard. Cependant, il est à noter que pour un montage HIC, il faut avoir une barre dotée d’une fente qui va permettre la compression autour de la fourche grâce au collier de serrage pour que le guidon ne s’enlève pas.

SCS

Le SCS (Standard Compression System) est un système de compression intégré dans un collier de serrage. Ce collier de serrage est particulier parce qu’il est divisé en deux parties avec deux diamètres différents. Il y a un diamètre du bas plus petit qui est fait pour une fourche de diamètre standard et un diamètre du haut plus grand fait pour un guidon.

Le collier de serrage SCS avec une vis de compression dedans est à mettre sur la partie haute de la fourche. Ensuite, en vissant, on comprime autour du jeu de direction. Une fois que le SCS est en place, il suffit de mettre la barre par-dessus et de la visser.  À savoir que cette installation se fait avec les 4 vis du collier desserrées sous peine de casser le SCS.

Avec les systèmes de compression ICS, IHC et HIC, la barre vient en butée avec le haut du jeu de direction, alors qu’avec un SCS on a deux vis qui sont faites pour la fourche. Donc la barre ne descend que jusqu’au milieu du SCS. Ainsi, quand on achète un SCS et qu’on compresse avec un SCS, on a entre 2 et 6 cm de hauteur de la barre supplémentaire car la barre ne descend pas jusqu’en butée avec le jeu de direction.

De plus, pour un SCS ce qui nous intéresse c’est le diamètre extérieur du guidon car c’est le collier qui vient se serrer autour du guidon. Il y a des SCS qui ne sont faits que pour les guidons en 31.8 mm et il y en a d’autres qui ne sont compatibles qu’avec les barres en 34.9 mm. Il faut le prendre en compte lors de l’achat de guidon qui doit avoir le même diamètre que le collier de serrage.

Aussi, pour un montage SCS, il faut avoir une barre sans fente, ce qui permet d’éviter de comprimer le guidon jusqu’à l’écraser. Si vous avez un guidon avec une fente que vous voulez absolument utiliser pour un montage SCS, la solution est le SCS adaptateur. Il s’agit d’un petit cylindre plein en aluminium à mettre à l’intérieur de la barre pour annuler l’effet de fente. Du coup, le SCS va se serrer autour de l’adaptateur SCS. Les adaptateurs SCS, tout comme les barres, peuvent être de diamètre standard ou oversize. Pour que tout soit compatible, il est important de bien lire la description d’un produit avant d’effectuer sa commande !

Et voilà, c’est tout pour les 4 principaux systèmes de compression ! En résumé, si on a une barre de petit diamètre, on va se tourner vers un ICS ou un IHC. Si on a une étoile dans la barre, on va prendre un ICS, et si on n’a pas d’étoile, on va plutôt opter pour un IHC. Si on a une barre oversize, on va passer sur d’autres systèmes de compression – un HIC ou un SCS. Le HIC dans ses spécificités ressemble beaucoup au IHC mais pour un plus gros diamètre. Le SCS est un peu différent, on est sur un système de compression qui se passe dans un collier de serrage. La barre sera plus haute du fait que le SCS réserve une partie de la barre juste pour la fourche. Pour un montage SCS, optez pour des guidons sans fente. Si toutefois on a un guidon a une fente, il faut mettre un adaptateur SCS avec le même intérieur diamètre que celui du guidon.

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire