Le roller de A à Z

Le roller (diminutif de roller skating) est un sport de glisse et un moyen de déplacement, qui se pratique essentiellement en milieu urbain, consistant à se déplacer sur des chaussures montées sur roues. Les personnes pratiquant ce sport de glisse sont les riders ou patineurs. Selon certaines pratiques, le roller, c’est également un sport d’endurance et d’équilibre, d’acrobatie et de vitesse.

Histoire de la pratique  

C’est à la fin du 18ème siècle, en Angleterre, que le belge Jean-Joseph Merlin crée les premiers patins à roulettes. La mode des « patins à terre » est lancée par opposition aux patins à glace. C’est d’abord un sport très bourgeois qui va seulement se populariser au début du 20ème siècle, avec l’apparition des premiers roulements à billes. Mais les matériaux et la configuration sont assez inefficaces et inconfortables. C’est en 1970 que les quads apparaissent aux Etats-Unis d’abord, puis très vite en Europe.

Les roues en polyuréthane arrivent en 1990, ce qui permet la création des patins en ligne. À Paris, les patineurs de la Dalle Montparnasse rassemblent un grand nombre d’adeptes. Ils se retrouvent dans un groupe appelé « les Randonneurs fous ». Au milieu des années 90, le roller connaît un engouement à Paris. L’origine de l’explosion du roller y est couramment attribuée aux grandes grèves de l’hiver 1995.

Olivier Husson et Emmanuel Jackson lancent en 1996 une randonnée familiale, ludique et dominicale : la Randonnée Rollers & Coquillages. Elle rassemble jusqu’à 26 000 patineurs dans les rues de Paris. A ce jour, son départ est toujours à 14h30 du magasin Nomadeshop, à la Bastille.

Randonnée de dimanche

C’est dans cet esprit d’ouverture que Nomadeshop contribue à l’essor du roller à Paris et en France. Ce mode de déplacement alternatif s’est développé grâce à l’émergence de cours de roller et aux randonnées organisées dans Paris tous les dimanches. Cette dynamique positive a fait son chemin et ils sont désormais des dizaines de milliers à se réunir chaque semaine pour pratiquer librement le roller dans les rues de la capitale. Aujourd’hui, on compte 5 millions de pratiquants en France.

Le roller, c’est quoi ?

Le roller, c’est :

  • une boots, une chaussure montante qui sécurise la cheville. Il existe deux grands types de boots : les semi-souples, plus confortables, qui gardent la coque pour sécuriser la cheville, mais qui sont en tissu sur le reste du pied, et les rigides, qui sont 100% coque.
  • une platine, appelée aussi châssis, élément essentiel tant pour le contrôle que pour la maniabilité. En plastique ou en aluminium, elle assure la connexion entre la boots et les roues.
  • des roues qui ont un diamètre variant de 40 mm à 110 mm. Plus la roue est grande, plus la vitesse et le confort sont grands. Et plus, en contrepartie, la maniabilité est faible. Les petites roues, en revanche, apportent plus de stabilité et un contrôle en souplesse, et donc moins de vitesse.
  • des roulements à billes dans chaque roue qui permettent de glisser rapidement et sans frottement sur le sol.

Un sport en plusieurs disciplines

On peut distinguer trois types de disciplines:

  • la pratique la plus populaire, le roller balade (ou fitness), et le roller randonnée (vitness) avec des patins en ligne ou quad. Les pratiquants utilisent le roller pour le seul plaisir de la glisse ou pour se déplacer d’un point à un autre.
  • la pratique acrobatique, avec des riders qui occupent des spots assignés avec un mobilier urbain approprié (rampes, tremplins, bowls, chaussée à forte déclivité) : le roller street (qualifié de pratique agressive), le roller freeskate (ou freeride, freestyle).
La pratique du roller agressif
  • et enfin la recherche de performance, par la vitesse avec le roller performance. Cependant, le rider par définition ne s’enferme pas et toutes ces pratiques s’interconnectent les unes avec les autres. Par exemple, un free skater pratique le déplacement nomade, tout comme le saut et le slalom.

Bien choisir ses rollers

Comme on peut garder ses rollers pendant plusieurs années, si on achète des patins trop bas de gamme juste pour essayer et voir si ça plaît, on est très vite limité dans la pratique.

Une analyse de son niveau, de ses aspiration et de ses objectifs permettra à chacun de bien choisir ses rollers . Roller balade ou fitness, roller freeskate, roller vitesse ou roller agressif : chaque technique exige un équipement particulier. Il ne faudra surtout pas hésiter à prendre un cours de roller avant d’acheter. Nomadeshop en propose. Quel que soit votre choix, sachez que la maîtrise s’acquiert assez vite.

Confort, structure, stabilité sont autant de critères à prendre en compte pour l’achat de rollers. C’est en magasin Nomadeshop que l’on pourra trouver des conseils avisés auprès des spécialistes. Comptez entre 65 et 99 € pour une paire de rollers enfant et entre 99 et 199 € pour les rollers adulte.

Roller en ligne vs roller quad

Il existe deux grandes familles de rollers, chacune a ses avantages :

  • le roller « In Line » qui possède 4 ou 5 roues alignées comme sur un patin à glace. Les avantages : plus de facilité dans la pratique, plus de stabilité avant-arrière puisque la platine est plus longue. L’absence de stabilité latérale n’est pas un handicap puisque l’on est très bien tenu sur les chevilles. Il y a aussi plus de potentialités de vitesse car les roues sont plus grandes et il y a moins de frottements. Le roller en ligne offre également plus de maniabilité car on est sur un axe (alors qu’on est sur deux axes pour le roller quad).
  • le roller quad, le patin traditionnel : ce patin se caractérise par un châssis avec deux fois 2 roues parallèles.

Avantage du quad : ses possibilités de customisation, son esthétique et son côté « old school » qui revient très fort à la mode, avec des sensations très agréables. Quand le sol est mouillé, le quad offre plus de contrôle. Idem, c’est un patin qui facilite la danse. Par exemple, on peut faire une pointe. Inconvénient : La stabilité est moins simple. Le quad ayant des roues qui se situent sous le talon et avant les orteils, si on appuie trop fort du talon, on bascule.

Roller et autres sports

  • roller et ski : le roller est en appui très court et demande donc plus d’équilibre. Les sensations sont de même type que celles du ski. Le roller permet d’acquérir une meilleure stabilité. Pratiquer le roller permet de progresser en ski puisqu’on a gagné en équilibre.
  • roller et course à pied : le roller est un sport beaucoup moins traumatisant pour les genoux que la course à pied. Il développe les capacités cardiovasculaires tout en étant très doux pour le cœur et le corps. Le cœur a plus d’espace pour se reposer. On peut s’arrêter de patiner, le temps de se reposer, contrairement à la course à pied.
  • roller et patin à glace : le roller a longtemps été le complément d’été du patin à glace. Ces deux sports sont en effet très semblables. Le roller n’étant pas représenté aux jeux olympiques, beaucoup de sportifs, et en particulier de roller de vitesse, pratiquent le patin à glace pour pouvoir concourir aux JO.

Un moyen de déplacement alternatif

Apparenté aux sports de glisse, le roller est un loisir sportif populaire avant tout urbain. Il se démarque des autres sports de glisse par son caractère spontané et quotidien. L’activité peut être essentiellement pratique, lors d’un déplacement par exemple. Autre atout du roller : il permet de se réapproprier le milieu urbain. Ce qui est extraordinaire dans des villes qui ne sont pas forcément accessibles (embouteillages, lignes de bus défaillantes à certaines heures, métro bondé etc…).

Avec ses trottoirs larges, ses pavés peu nombreux et ses revêtements roulants, Paris constitue la ville idéale. Un rider un tant soit peu confirmé est tout à fait capable de traverser Paris en une demi-heure. Peu coûteux, facile à utiliser, le roller s’apprend vite et se pratique n’importe quand et n’importe où.

Le roller pour rester en forme

Sport complet, qui maintient une parfaite forme physique, le roller muscle les mollets, les jambes, les fessiers, ainsi que tout le haut du corps. Tout en affinant la silhouette, il permet d’éliminer les toxines du corps. Il développe le sens de l’équilibre et les réflexes ainsi que la souplesse, ce qui est essentiel dès le plus jeune âge. Sport de plein air, il procure des sensations de liberté et de légèreté.

Une activité ludique et familiale

Le roller en famille

Sport, mode de vie, moyen de déplacement écolo, Le roller est avant tout un loisir convivial empreint d’un grand esprit de liberté. Loisir à pratiquer seul ou en groupe, le roller est une détente, un moyen de se retrouver en famille ou entre amis. Rien ne vaut une sortie dominicale avec sa tribu, ou bien en skate, en trottinette, ou à vélo, tous ensemble et à chacun son style ! Boosté par l’ambiance, on se muscle sans même s’en rendre compte !

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire